Conseil polar du vendredi soir

Le conseil lecture du festival Nuit blanche du Noir pour une fin de semaine à pousser …

Le Cri (Nicolas Beuglet)

Nicolas Beuglet a été longtemps journaliste et ça se sent. Ses deux romans Le cri et Complot sont documentés et il nous livre en postface les bibliographies qui ont alimenté son imaginaire débordant.

Dans Le Cri, Beuglet s’appuie sur les textes rapportant les expérimentations secrètes menées par les Américains après la deuxième guerre mondiale pour repousser les limites psychiques. Et il semblerait bien que le patient 488, enfermé depuis près de 40 ans dans une cellule sécurisée de l’hôpital psychiatrique de Gaustad en Norvège, soit l’un des derniers cobayes ayant subi ces expériences. D’ailleurs, un infirmier continue à lui injecter quotidiennement une dose de ce mystérieux LS64 qui lui fait pousser ce cri primal si effrayant pour le personnel de l’hôpital. Quand 488 meurt dans la solitude la plus totale (suicide, assassinat ?), c’est l’inspectrice Sarah Geringën qui est chargée – par hasard – de l’enquête. Mais Sarah découvre qu’un français, Adam Clarence, de l’entreprise Gentrix productrice du LS64, a rendu visite récemment au patient. Elle décide de se rendre à Paris pour l’interroger mais Adam est mort. C’est son frère, Christopher Clarence, qui va désormais aider Sarah dans sa recherche de la vérité sans savoir jusqu’à quelles extrémités vont les amener ceux qui veulent à tout prix empêcher leur enquête d’aboutir.

Dans Complot, c’est l’assassinat de la première ministre norvégienne qui va obliger Sarah à sortir de l’île où elle vit désormais avec Christopher. Très vite, Sarah et Christopher comprennent toute la portée symbolique de ce meurtre et vont découvrir que la Première Ministre s’apprêtait, avec deux autres femmes, à faire des révélations qui devraient bouleverser le monde. Sur quoi portent ces révélations ? Qui veut faire taire les trois femmes ? Sarah et Christopher, vont se lancer dans une course contre la montre qui les emmèneront d’Oslo à Beyrouth en passant par Leipzig pour s’achever à Rome.
Beuglet est intéressé par des problématiques métaphysiques, religieuses et sociétales: l’âme existe-t-elle, la conscience peut-elle être dominée, la suprématie masculine est-elle structurelle ou idéologique… Et il parvient à traduire ses interrogations dans des récits échevelés, qui scotchent sur son fauteuil un lecteur incapable de lâcher le livre avant le mot fin, confronté, pantelant, à toutes sortes de questions qui le traversent, longtemps après encore. (CD)

 

Le cri. XO Editions 2016 et Pocket 2018.

Complot. XO Editions 2018 et Pocket 2019.

Vous pouvez télécharger les romans de Nicolas Beuglet à partir de Librel, le portail numérique des libraires francophones de Belgique. Téléchargement immédiat.
Ou achetez la version papier chez votre libraire habituel!

Cet article est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.