Francis Groff

Pendant de nombreuses années, Francis Groff a exercé comme journaliste, puis réalisateur en presse écrite, télévisée et en radio. Il a écrit une quinzaine de livres journalistico-historiques sur des thèmes aussi divers que l’univers des « gueules noires », la RTBF, Albert Frère, l’extraction du manganèse en Afrique, Caterpillar et même la Trappiste de Chimay ! Au terme de cette belle aventure, il a décidé de se ressourcer dans l’univers de la fiction en écrivant des romans.

Après une première aventure dans les coulisses d’une agence de renseignement américaine qui a conduit ses lecteurs de Memphis et Zurich (L’Homme qui écrivait au crayon, paru chez Dricot), il a créé le personnage de Stanislas Barberian, pour la collection Noir Corbeau des Éditions Weyrich,  un bibliophile belge de renom installé à Paris où il tient une bouquinerie spécialisée dans les livres rares. Jusqu’ici, Barberian a enquêté à Charleroi (Morts sur la Sambre), à Namur (Vade retro, Félicien !) et à Binche (Orange sanguine, que nous vous avons conseillé sur ce blog.). Après Waterloo, le voici maintenant à Liège

Titulaire de quelques prix, dont celui du Journalisme du Conseil culturel de la Communauté française de Belgique et celui du Parlement de la Communauté française de Belgique, Francis Groff a également publié une nouvelle chez Lamiroy, intitulée Le destin d’Agathe Pinoche.

Waterloo, mortelle plaine (Weyrich, Noir corbeau, 2021)

Casse-tête à Cointe (Weyrich, Noir corbeau, 2022)

Francis Groff sera au Festival Nuit blanche du Noir le 13 novembre 2022