Conseil polar du vendredi soir

Conseil lecture du festival Nuit blanche du Noir pour une fin de semaine à ramasser les…

Ecorces vives (Alexandre Lenot)

A la surprise générale, le Jury du prix Première 2019 a couronné un roman publié dans une collection noire (Actes noirs, chez Actes Sud). C’était donc une première, si l’on peut dire. Mais dès  la lecture du premier chapitre d’Ecorces vives, on comprend que les jurés aient été séduits par une écriture dont la poésie intérieure se crée à travers une phrase sèche, courte, balancée comme des coups. Dans le cadre dur du Massif central, glacial et enneigé, les conflits latents vont trouver des boucs émissaires pour se réveiller. Sans doute à cause des étrangers, ceux qui ne sont pas d’ici. Et d’abord, Eli, ce jeune homme bizarre, venu de Paris, qui vient de bouter le feu à la maison dans laquelle il ne pourra jamais vivre avec la femme qu’il aimait. Louise, fragile elle-aussi, volontairement exilée dans ce bout de monde où elle a été recueillie par Andrew et Fiona, un couple d’Américains, qui lui ont offert un travail auprès des chevaux et, ce faisant, ont rendu un sens à sa vie. Même le capitaine Laurentin n’est pas un enfant du pays. Et s’il a eu bien du mal à s’intégrer dans cette région de montagnes, il aime désormais l’arpenter avec ses chiens, il comprend mieux ses hommes et il perçoit bien, sans toujours les comprendre, ce qu’il appelle « les tectoniques des vieilles colères ». Qui vont se réveiller et se mettre en mouvement lorsque des signes rouges, des tags, commencent à apparaître un peu partout, provocations aux chasseurs, aux hommes rustres qui se sentent menacés. L’affrontement est inéluctable. Mais envers qui leur rage va-t-elle se déchaîner ?
Il faut lire absolument ce magnifique roman, dont l’écriture détonne dans un genre où l’efficacité est souvent le seul moteur du récit. Ici, il faut attendre, avec patience, au rythme même de la région, que le conflit enfle et éclate pour comprendre les vraies raisons de la violence, diffuses parce qu’ancestrales. (CD)


Ecorces Vives
, Actes Sud (actes noirs) 2018.

Vous pouvez télécharger Ecorces vives à partir de Librel, le portail numérique des libraires francophones de Belgique; il vous en coutera 13,99 euros. Téléchargement immédiat.
Ou achetez la version papier chez votre libraire habituel!

Cet article est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.