Polars à la plage

Que vous soyez juilletistes ou aoutiens, vous passerez peut-être par une plage cet été. Alors, écoutez bien le conseil du festival Nuit blanche du Noir: méfiez-vous des plages! Elles  sont loin d’être aussi idylliques qu’on pourrait le croire. Pour vous en persuader, il suffit de lire quelques uns de ces polars qui ont pour cadre… une plage, quelque part dans le monde!

A tout seigneur tout honneur, commençons par l’invité du premier festival Nuit blanche du Noir, Mikel Santiago, qui nous emmène avec La dernière nuit à Tremore Beach dans un hameau irlandais  du comté de Donegal où Peter Harper, célèbre compositeur en mal d’inspiration, a loué une maison isolée, sur la plage. Une nuit, Peter est frappé par un éclair qui lui cause de terribles migraine et des cauchemars destinés apparemment à l’avertir d’un danger imminent. Ici, la plage est aussi impressionnante qu’inhospitalière et le suspense s’appuie sur un zeste de fantastique. Pas étonnant que Mikel Santiago soit déjà surnommé le “Stephen King espagnol”.

Un auteur espagnol situe son intrigue sur une plage irlandaise. A contrario, une autrice suédoise, Tove Alsterdal, choisit une plage du sud de l’Espagne pour faire se croiser le destin de trois femmes, dans un lieu où le mal règne en maître et où les êtres humains sont une monnaie d’échange quasiment sans valeur. Femmes sur la plage est un roman dur, noir de noir mais qui remue le cœur et l’esprit. Incontournable.

 

Restons en Espagne et plus précisément à Panxón en Galice, avec La plage des noyés de Domingo Villar. L’inspecteur Caldas et son adjoint Rafael Estevez tentent vainement de découvrir qui est le noyé trouvé les mains ligotées sur cette plage, grise, automnale, et battue par les vents venus de l’Atlantique. Ils ne peuvent s’appuyer que sur la rumeur qui évoquent naufrages,  vengeance et amulettes… Pas facile de démêler le vrai de la superstition!

Que feriez-vous si, au cours d’un week end en amoureux,  vous découvriez que des hommes et des femmes dévalisent les caisses tombées d’un porte-conteneurs (battant pavillon belge!) pendant la tempête qui a balayé la  plage du Havre? Et si, parmi les pillards vous reconnaissiez des amis d’enfance?  Et si, parmi les cargaison se trouvaient des produits illicites, propriété de mafieux teigneux?  Gus Masurier, ancien journaliste, va devoir reprendre du service! Avec Les égarés de la plage, Philippe Huet, nous plonge dans les noirceurs nostalgiques qu’il affectionne.

On ne pouvait pas parler de plage sans évoquer celles de Californie et plus précisément de Santa Barbara, avec ses villas à couper le souffle, ses boutiques de luxe et ses filles de rêve où quatre copains se retrouvent pour fêter leur sortie de fac. Mais sur cette plage fabuleuse, ils vont découvrir une fille inconsciente et amnésique  qui va bouleverser leurs vacances et leurs vies. La fille de la plage n’est peut être pas le meilleur roman d’Alexis Aubenque, mais sa forme chorale est agréable et à tout du roman à lire … sur une plage! (CD)

 

  • La dernière nuit à Tremore Beach, Mikel Santiago. [Actes Sud] Actes noirs,2016 et Babel noir, 2018. Traduit de l’espagnol par Delphine Valentin.
  • Femmes sur la plage, Tove Alsterdal. Babel Noir, 2014 . Traduit du suédois par  Johanna Brock et Erwan Le Bihan.
  • La plage des noyés, Domingo Villar. Liana Levi, 2011, et Livre de poche, 2013.
  • Les égarés de la plage, Philippe Huet. Albin Michel, 2014.
  • La fille de la plage, Alexis Aubenque. Hugo et compagnie, 2018.

Vous pouvez télécharger tous ces ouvrages à partir de Librel, le portail numérique des libraires francophones de Belgique. Téléchargement immédiat.
Ou achetez la version papier chez votre libraire habituel!

Cet article est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.