Conseil polar du vendredi soir

Le conseil lecture du festival Nuit blanche du Noir pour une fin de semaine à chercher!

La Source S (Philippe Raxhon)

En critique historique, une source c’est le document initial, original, sur lequel se base toute recherche digne de ce nom. Quand la jeune (et splendide) historienne Laura Zante découvre, dans le grenier de sa vaste demeure palermitaine, ce qui ressemble à une lettre du philosophe stoïcien Sénèque, elle n’a plus qu’une idée en tête : faire valider ce document par un chercheur de renom et assurer ainsi sa future carrière universitaire, par la découverte de la Source S. C’est dans ce but qu’elle approche le professeur François Lapierre, enseignant à la Sorbonne qui doit son prestige et sa réputation à ses recherches sur l’importance de la mémoire en histoire. François est subjugué par le charme de la sublime Laura tout autant que par le contenu de la lettre. Sénèque y révèle en effet que, aidé de son ami Paul de Tarse (alias Saint Paul), il aurait organisé la diffusion de ce que l’on nommerait aujourd’hui une « storytelling » autour de Jésus et monté de toutes pièces une narration fictive sur le personnage, avec l’aide de « relais» stoïciens, lesquels auraient diffusé un discours qui rendrait le Christ suffisamment séduisant et « divin » pour édifier un culte, une église, une religion. Bon, raconté comme ça, on dirait que Sénèque a inventé le réseau Facebook et les fakes news. Mais le récit de Philippe Raxhon est tellement bien construit, tellement documenté, tellement complexe et brillant qu’on y entre avec délice et qu’on ne parvient pas à le lâcher une seconde. Sans avoir l’air d’y toucher, à travers le prétexte d’un thriller à la Dan Brown, il nous fait côtoyer Sénèque, Jésus, Paul, Oscar Wilde ou Napoléon , lire la Bible et une foule d’autres textes savants, traverser l’Europe de Palerme à Waterloo en passant par Dublin ou Paris, et comprendre comment l’historien devrait se garder de toute hâte et de toute extrapolation. Cet homme là doit être un sacré pédagogue! Et qui plus est, façon Montalban, il nous fait saliver en évoquant les menus délicats que François et Laura partagent dans toutes sortes de maisons de bouche plus gourmandes les unes que les autres. Bref, voilà une lecture dont on sort repu, en plein doute et surtout … plus intelligent. A lire donc toutes affaires cessantes parce que ce n’est pas tous les jours qu’un livre nous enrichit le cerveau de cette façon ! (CD)

La Source S, Librinova, 2018

Philippe Raxhon sera en rencontre au Festival Nuit blanche du Noir le lundi11 novembre à 15h10.

Vous pouvez télécharger La Source S sur Librel, le portail numérique des libraires francophones de Belgique; il vous en coutera 2,99 euros. Téléchargement immédiat.
Ou achetez la version papier chez votre libraire habituel!

Cet article est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.