Conseil polar du vendredi soir

Le conseil polar de ce vendredi n’est peut-être pas le plus approprié ni le plus politiquement correct en cette période, mais il a tellement séduit les chroniqueuses, qu’elles ont décidé de passer outre à leurs interrogations pour vous présenter un texte magistral et vous proposer d’accompagner, en cette fin de semaine de reprise,…

Le lecteur de cadavres (Antonio Garrido)
Garrido a connu un succès international avec son premier roman La Scribe, best-seller en Espagne et à l’étranger . Pour son deuxième roman, il rejoue avec une totale maestria la carte du thriller historique (voir d’ailleurs sur le sujet la très intéressante note d’auteur en postface) basé sur la biographie d’un personnage réel, Song Cí, premier légiste connu dans l’histoire du monde, qui officiait en Chine au XIIIème siècle. Ce très gros récit (700 pages, mais vous avez de la chance: deux longs Week end se profilent !) est passionnant de bout en bout grâce à la mise en scène romanesque sur laquelle Garrido s’appuie pour raconter  la vie et l’ascension de Cí, un gamin pauvre d’une ville de la Chine profonde pendant une sombre période.  Obligé de s’enfuir après la mort de ses parents (suspecte), l’incendie (étrange) de leur maison et l’arrestation de son frère, il quitte son village avec sa petite sœur malade, pour rejoindre Lin’an, capitale de l’empire, où il devient fossoyeur, profession peu reluisante mais où il se fait remarquer par sa capacité à expliquer les décès, ce qui lui permet d’accéder à la prestigieuse Le lecteur de cadavresAcadémie Ming. Avant de devenir un proche de l’empereur. Evidemment cela ne se fera pas sans une succession d’aventures étonnantes, pleines d’émotions et de suspens mais aussi révélatrices des mœurs et de l’ambiance de l’époque.

Ce qui frappe particulièrement, c’est la façon dont Cí a réussi à imposer ses méthodes innovantes et ses approches scientifiques imaginatives dans une société aussi rigide et réglée par tant de lois sociales, morales ou religieuses plus contraignantes les unes que les autres. L’imagination au pouvoir avant l’heure ! Et si nos scientifiques en prenaient de la graine en ces temps chahutés? Une totale réussite littéraire qui vous scotche au récit !  (CD)

 

Le lecteur de cadavre, Antonio Garrido. Grasset 2014, Livre de poche 2015, traduit de l’espagnol par Nelly et Alex Lhermilier.

Vous avez encore le temps de courir acheter chez votre libraire! Sinon, téléchargez Le lecteur de cadavre sur le site de Librel, le portail numérique des libraires francophones de Belgique. Il vous en coûtera 8,99 euros! Téléchargement immédiat.

Ce texte est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.