Le conseil polar du vendredi soir

Le conseil lecture du Festival Nuit blanche du Noir pour une fin de semaine à tenter de briser…

La Chaîne (Adrian Mc Kinty)

La chaîneLe principe de la chaîne est très simple. Il vient d’une pratique mise en place à Mexico et qui s’appuie sur le concept des enlèvements interchangeables où un membre de votre famille peut proposer de vous remplacer comme otage. C’est ce dont s’inspire le cerveau de la Chaîne qui exerce, semble-t-il, depuis de très longues années avec un succès non démenti puisqu’il s’appuie sur une valeur sûre: l’amour des parents pour leur enfant. Car la Chaîne c’est ça: une personne inconnue de vous enlève votre enfant et, en échange, après avoir versé une certaine somme d’argent, vous devez vous aussi enlever l’enfant de quelqu’un d’autre pour que le vôtre vous soit rendu! Mais pendant des années la Chaîne vous surveille et vous lui restez redevable. Elle est en droit de vous imposer encore des missions que vous ne pouvez refuser sous peine de retomber dans le processus. Tout écart est immédiatement puni.

Quand Kylie est enlevée, sa mère Rachel est donc horrifiée par la demande mais, après avoir réussi à emprunter la somme exigée,  elle se met, presque sans hésiter et avec l’aide de Pete, son beau-frère ancien militaire, à planifier l’enlèvement d’un autre enfant. Elle fait désormais partie de La Chaîne. Mais Kylie est une enfant très intelligente et Rachel a une volonté incroyable. Les choses ne vont donc pas se passer aussi bien que le Cerveau pouvait l’imaginer.

Si l’adjectif haletant doit s’appliquer à un roman, c’est bien à celui-ci! Il va littéralement vous couper le souffle tout au long de votre lecture. Et vous finirez par vous ronger les ongles d’angoisse. Car à aucun moment la tension ne se relâche et les rebondissements, conçus pour rendre la situation pire encore – si cela était possible -, font que vous ne pouvez lâcher le livre à aucun moment.

Un conseil, ne cédez pas à la pression et à la tentation: ne lisez surtout pas les 20 dernières pages avant le dénouement final!

Déjà auteur de la série Sean Duffy située à Belfast , Mc Kinty signe ici un polar au succès international qui a fait énormément parler de lui et que vous ne pouvez pas rater! Le cadeau de Noël idéal pour les passionné.e.s du genre!

La Chaîne. Adrian Mc Kinty. Traduit de l’anglais par Pierre Reignier. Editions Mazarine Thiller, 2020.

Achetez le livre chez votre libraire qui a besoin de vous! Mais La Chaîne est aussi disponible sur Librel, le site des libraires francophones indépendants de Belgique.

Ce texte est soumis à la loi sur la reprodution. Autorisation à demander à inculq@gmail.com .


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.