Le conseil du vendredi soir : ceci n’est pas un polar (III)

Le conseil lecture du Festival Nuit blanche du Noir pour tenter de vous retrouver…

Avant le polar (Paul Fournel)

Si la plume vous chatouille, ne vous fiez pas au sous-titre « 99 notes préparatoires à l’écriture d’un roman policier », n’espérez pas disposer d’un mode d’emploi pour écrire votre polar.

Avant le polar: Amazon.fr: Fournel, Paul: Livres

Paul Fournel est un drôle de coco : écrivain lui-même, il a assumé de nombreuses responsabilités éditoriales notamment chez Hachette, Encyclopaedia Universalis, Ramsay, Laffont-Seghers…  Il a aussi occupé des postes dans des institutions culturelles en présidant la Société des gens de lettres, en assumant la direction de l’Alliance française à San Francisco ou en étant attaché culturel à l’Ambassade de France au Caire (lisez à ce propos son excellent Poils de Cairote, pas du tout polar mais on n’est pas sectaire au Festival Nuit blanche du Noir).  En 1972, il se fait parrainer par Raymond Queneau et entre à l’Ouvroir de littérature potentielle autrement nommé OULIPO qui se définit comme un groupe de littérature inventive et innovante.  Il s’agit d’un groupe de joueurs d’écriture : Paul Fournel préside l’Oulipo de 2003 à 2019.

C’est sans doute dans cette ligne de l’Oulipo que Paul Fournel écrit ses 99 notes avant le polar.  Il nous propose la trame d’un polar imaginaire, découpée en 99 notes donc, qui font progresser le lecteur dans la (dé)construction du thriller.

Quelques incontournables semblent prétexte à l’autodérision de l’auteur face aux choix de son intrigue :

– trouver un nom à l’enquêteur : ce sera le Lieutenant Emmanuel Maussade, grand, brun, la trentaine élégante, en fauteuil roulant ou black selon la note 16 parce que si le polar est adapté en téléfilm ou en série, il faut un personnage handicapé ou noir… et pourquoi pas le Lieutenant Maussade ?

– choisir une victime : pas de chance pour elle, ce sera Clémentine, gamine de 13-14 ans, violée, étranglée, retrouvée les habits déchirés, soutien-gorge en dentelles et culotte Petit-Bateau blanche avec des cœurs, sexe glabre et ensanglanté

– identifier le lieu du crime : le parc Montsouris à Paris (merci de faire référence à Jacques Higelin !)

– trouver un titre au polar : l’inconnue du parc Montsouris ou le mystère de la chatte rasée ?

L’écriture est équilibrée entre l’intrigue en construction et la présentation de quelques codes décodés du polar.  Paul Fournel, le filou, s’en amuse et glisse des injections d’écriture, des jeux de mots aussi classiques que les oxymores (le Lieutenant Maussade est joyeux) mais fait aussi jouer des saynètes à ses personnages ou incruste des dialogues parfois savoureux.  Paul Fournel n’ignore pas qu’il écrit son polar pour une lectrice (note 89).

Avant le polar est un court (75 pages avec des photos originales) texte malicieux dans lequel le lecteur devra faire preuve d’imagination s’il veut identifier l’assassin, à défaut de disposer d’un manuel qui le transformerait en écrivain. (AH)

Avant le polar. Paul Fournel. Editions Dialogues, 2016

Les librairies sont toujours ouvertes! Vous trouverez ce livre chez votre libraire habituel! Sinon,  commandez Avant le polar sur Librel, le site des libraires francophones indépendants de Belgique. Ce texte est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.