Le conseil polar du vendredi soir

Le conseil lecture du Festival Nuit blanche du Noir pour prendre la mesure de l’ …

Impact (Olivier Norek)

Olivier Norek nous avait enthousiasmés par ses premiers romans, durs, sombres, violents mais vraiment passionnants et remplis d’humanité : Code 93, Surtensions ou le bouleversant Entre deux mondes pour lequel il s’était immergé dans la jungle de Calais où il avait travaillé pendant plusieurs mois comme bénévole. On vous disait ici que l’on sentait à quel point le scénariste Norek développait dans ce roman un vrai projet d’écriture. Cette préoccupation pour l’humanitaire se retrouve à nouveau dans Impact, son dernier roman où il profite de la trame de son thriller pour faire part de ses préoccupations quant à l’avenir du monde.

Le PDG de Total est enlevé et, chose étrange, le groupe des ravisseurs, Greenwar, ne demande une rançon exorbitante que pour la rendre, à condition que Total reconnaisse son rôle de prédateur de la planète, arrête tous ses projets d’extraction et s’engage à créer une fondation pour la recherche d’énergie renouvelables. A la tête du groupe, dont tous les membres portent un masque de panda balafré de rouge, Virgil Solal, très vite identifié comme un ancien militaire devenu flic surentraîné et désormais disparu des radars depuis un bon moment. Depuis que sa fille est morte à la naissance, victime de la pollution quotidienne et banale qui lui a brûlé les poumons dès avant sa première respiration.

Après la diffusion de la première vidéo sur les réseaux sociaux, l’affaire prend des proportions nationales. Des milliers de pandas balafrés défilent dans toutes les villes de France pour soutenir Greenwar. D’autres enlèvements ont lieu . Diane Meyer, la psy agoraphobe, et le Capitaine Modis tentent de comprendre et d’anticiper. Puis, le monde s’emballe. Solal est entré en guerre et rien ne l’arrêtera.

Dans ce thriller hyper (trop?) documenté où parfois l’intrigue cède le pas à l’information, Norek tente de recenser les atteintes portées à la planète et leurs conséquences. Ses dossiers référencés en fin d’ouvrage font froid dans le dos. On ne peut vraiment pas condamner Solal et sa croisade qui, de personnelle, est devenue universelle. Mais Total, BNP ou les autres consortiums producteurs de fric ne sont pas prêts à céder face à des pandas, balafrés ou non. Le monde meurt donc. Tranquillement.  Bienvenue en absurdie. (CD)

Impact. Olivier Norek. Michel Lafon, 2021.

Les librairies sont heureusement toujours ouvertes! Vous trouverez ce livre chez votre libraire habituel! Sinon,  commandez Impact sur Librel, le site des libraires francophones indépendants de Belgique. Ce texte est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.