Dans un mois, sans faute!

11 octobre-11 novembre. Il ne vous reste plus qu’un mois à patienter pour participer au Festival Nuit blanche du Noir de Mons!

En attendant, consultez le programme! Et si vous nous rejoignez le lundi 11 novembre vous pourrez rencontrer François Filleul, Prix Fintro Ecritures noires 2018, pour son roman Poissons volants (Ker Editions)! Mais avant cela, il nous propose son conseil polar : Liquidations à la grecque, de Petros Markaris.

«  – Prends une Seat Ibiza.
– Pourquoi ?
– Pour être solidaire entre pauvres. En ce moment, les Espagnols et les Portugais en prennent plein la gueule, comme nous. On est les PIGS* , les porcs. Donc un porc doit aider l’autre, au lieu de courir après les requins. Jusqu’à présent, on a essayé de vivre comme les requins et on s’est noyés, puisque les porcs ne savent pas nager. Par conséquent, tu dois prendre une Seat Ibiza. »

Je vous conseille Liquidations à la grecque, de Petros Markaris, pour son désenchantement jubilatoire ; parce que tout le monde n’a pas le courage de décapiter son banquier, ni même d’en rêver ; pour son commissaire Charitos qui passe ses soirées libres à lire le dictionnaire.
Markaris nous balade dans les rues d’Athènes et son gout des noms de voiries aurait de quoi nous désorienter. Pourtant, tout nous est familier dans ce roman : embouteillages, système D, passe-droits, magouilles, il n’y a que le soleil qui sourit. Bouffe, famille, commissariat, Markaris décline intelligemment les lieux communs du polar méditerranéen (on songe à Montalbán, ou à Montalbano). Entre les repas familiaux bricolés de restes et les discussions politiques avec l’ami communiste, on est surpris de percevoir à quel point l’effondrement de l’économie grecque s’insinue dans le quotidien du commissaire Charitos.
Premier volet d’un travail toujours en cours sur la crise et ses conséquences politiques, sociales et criminelles, ce roman donne aussi envie de dévorer les Frères Lehman de Stefano Massini. Ce qui n’est pas la moindre de ses qualités. (François Filleul).

*Les PIGS: Portugal, Italie, Irlande, Grèce, Espagne, rendus très fragiles par la crise de 2008.

Liquidations à la grecque, Petros Markaris. Seuil 2012 et Points 2013, traduit du grec par Michel Volkovitch. Disponible chez votre libraire ou à  télécharger sur Librel le portail numérique des libraires francophones.

Cet article est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.