Conseil lecture pour cette semaine

Un conseil lecture  du Festival Nuit blanche du Noir pour ne pas rester dans …

Les Limbes (Olivier Bal)

1970. James Hawkins voulait à tout prix quitter sa petite bourgade typiquement américaine, morne et moche, de Cedar City. Il s’est retrouvé au Vietnam, à pourrir dans une tranchée pendant le siège de Svay Rieng. Et lors de son premier assaut il s’est pris une balle dans la tête. Un mois de coma et retour à Cedar City. Avec, en prime, des rêves incroyables qui l’emmènent visiter les rêves des autres! Commence alors une vie misérable à s’épuiser dans le travail pour retarder l’heure du sommeil. Aussi, quand son ancien lieutenant, Nate Irving, vient lui annoncer qu’il a été recruté pour participer à des recherches sur le sommeil menées par l’armée en Alaska, ses hésitations ne tiennent pas longtemps face à l’espoir de retrouver la serénité. Mais dès son arrivée à la base K27, James va déchanter. Il n’est pas là pour être soigné mais plutôt pour exploiter son « don ». Le Professeur Kleiner veut, en effet, explorer les capacités de James à s’enfoncer le plus loin possible dans le territoire des rêves, Les Limbes. Hélàs, on ne pénètre pas impunément dans le monde des monstres qui peuplent nos songes.

2008. James Hawkins, devenu Maître des Limbes, dirige désormais un laboratoire pharmaceutique, couverture efficace pour ses recherches sur les rêves qu’il poursuit depuis près de 40 ans. Son chemin a croisé d’autres « Eveillés » comme lui qui lui ont permis de faire progresser son travail. Bien entendu, CIA, armée et NSA sont prêtes à tout pour mettre la main sur ce pouvoir absolu: le contrôle des rêves, donc le contrôle des hommes et du monde.

Olivier Bal est présenté depuis quelques temps comme une « nouvelle voix du polar français ». Pourtant ses deux premiers romans sont plutôt des thrillers fantastiques et, dans ce genre de récit, on adhère ou pas à l’option  que propose l’auteur. En l’occurrence ici , suivrons-nous James et quelques autres dans la Nef vers les Terres mortes et jusqu’à la Forêt des âmes? Une fois le principe accepté, il faut reconnaître qu’Olivier Bal réussit à nous bluffer. Son style fluide et dynamique convient bien à sa manière très documentée, quasiment scientifique, de raconter des faits incroyables (au sens premier du terme). Et nous voilà scotchés au récit, incapables de trouver ce fameux sommeil sans connaître la fin de l’histoire! Très fort! (CD)

Les Limbes, Olivier Bal. De Saxus Editions. 2018, Pocket 2019.
Le Maître des limbes. De Saxus Editions. 2019, Pocket 2020

Il vaudrait mieux acheter vos livres chez votre libraire, parce qu’il a besoin de vous! Sinon, téléchargez Les Limbes et Le Maître des limbes sur le site de Librel, le portail numérique des libraires francophones de Belgique.
Ce texte est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.