Le conseil polar du vendredi soir

Le conseil lecture du Festival Nuit blanche du Noir pour passer une fin de semaine à comprendre pourquoi…

Ils sont chez nous (Lisa Jewell)

Demain, Libby aura 25 ans. Elle crée des cuisines et ce métier lui plaît, même s’il ne lui permet pas d’extravagances. Elle a les rêves d’une jeune femme de 25 ans: une sortie entre filles, une petite robe chic et pas chère, un week-end à Barcelone. Mais ses repères vont voler en éclats car, le jour de son anniversaire, elle hérite d’une maison de maître – valeur 7 millions de livres! –  située au coeur de Londres et dans laquelle on l’avait  retrouvée bébé, entourée de cadavres. Evidemment, dès qu’elle franchit la porte de la demeure familiale, Libby veut savoir. Que s’est-il passé? S’agit-il d’un suicide collectif? Et sinon, qui a commis ces crimes?

Ils sont chez nous: Amazon.fr: Jewell, Lisa: LivresAu même moment, dans le sud de la France, Lucy reçoit un sms: « Le bébé a 25 ans ». Sans plus attendre, Lucy va poser des gestes ultimes pour trouver l’argent du voyage qui la ramènera avec ses deux enfants, jusqu’à Londres et la maison. Et Phin, n’est pas en reste : il va jusqu’à s’introduire dans la maison. Dans quel but? Et qui sont ces gens? De quel droit s’immiscent-ils dans la vie de Libby? D’ailleurs, sa vie est-elle menacée? Qui habitait la maison il y a 25 ans? Pourquoi ont-ils été tués ? Avec l’aide de Marco, le journaliste qui a enquêté sur l’affaire et refuse de lâcher le morceau, Libby va remonter aux sources du mal. De la manipulation.

Conçu comme un roman choral, ce récit est passionnant autant par la complexité de sa construction que par la progression dans le dévoilement de l’intrigue. L’évolution subtile des esprits manipulés par « ceux qui sont chez nous » et  qui va faire basculer les êtres est décrite avec finesse, précision et une belle connaissance de l’âme humaine. La violente noirceur n’est évidemment pas absente de ce récit dont la fin ouverte laisse le lecteur sur une terrible frustration angoissée. Bref. Haute voltige noire! (CD)

Ils sont chez nous. Lisa Jewell. Edition Diagonale, 2019. Traduction Adèle Rolland-Le Dem .

Les librairies sont toujours ouvertes! Vous trouverez ce livre chez votre libraire habituel! sinon,  commandez Ils sont chez nous sur Librel, le site des libraires francophones indépendants de Belgique.

Ce texte est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.