Quelques polars pour la coupe

Et voilà! C’est parti pour un mois !  Le foot, le foot, le foot, le foot, il n’y a plus que ça… aurait dit Guy Bedos! l’Euro de foot démarre aujourd’hui et la finale (avec les Diables rouges?) aura lieu le 11 juillet. Est-ce qu’on va s’arrêter de lire des polars pour autant? Certainement pas! Le Festival Nuit blanche du Noir vous conseille ce vendredi non pas un mais 11 (évidemment) polars qui ont pour cadre une coupe ou un championnat de foot!

Y'A PLUS DE SUSHIS POUR LES BLEUS - Lilian Bathelot - Livre papier  d'occasion | La Très Grande Librairie

A tout seigneur tout honneur, la coupe du Monde, objet de tous les fantasmes! Dans Y a plus de sushis pour les bleus (Adcan Editions – Footpolar, 2002) de Lilian Bathelot, l’équipe de France prépare la Coupe du Monde Japon-Corée du Sud. Mais « Le Mage », spécialisé dans les prédictions footballistiques, se met à avoir des visions inquiétantes pour l’équipe de France: quelqu’un souhaite nuire aux champions du monde! Ca va saigner!

Amazon.fr - Un Bordeaux qui tache - Iannetta-Sabattier, Nathalie - Livres

Et après leur déconvenue au Japon, dans Un Bordeaux qui tache (Adcan Editions – Footpolar, 2002) de Nathalie Ianetta – Sabattier ,  un nouveau sélectionneur doit reconstruire l’équipe. On attend qu’il choisisse les meilleurs mais deux jeunes joueurs bordelais sortis de nulle part sont intronisés tricolores. Cela aurait -t-il un rapport avec leur sulfureux agent que tous appellent l’Alsacien ?

Jeudi noir - Michaël Mention - Babelio

Et ce n’était pas mieux avant! La preuve dans Jeudi Noir de Michaël Mention (Flammarion – Ombres Noir 2014)! 8 juillet 1982, coupe du monde de football, demi-finale France-R.F.A. à Séville. Face aux Allemands, Platini, Rocheteau, Giresse… une équipe de France redoutable. Mention en fait un thriller haletant qui, relate, minute par minute, la demi-finale où la France a échoué face à l’Allemagne de l’Ouest…Quand le foort devient une guerre, où tous les coups, même mortels, sont bons.

Le sang de la coupe - Leighton Gage - Babelio

C’était tout aussi compliqué au Brésil, d’ailleurs! Dans Le sang de la coupe de Leighton Gage, la coupe du monde de football s’apprête à démarrer au Brésil et le monde entier a les yeux tournés vers Tico Santos, dit «L’artiste», dont les passes inspirées font l’admiration et l’envie de tous. C’est à ce moment là que ses domestiques sont sauvagement abattus et que sa mère disparaît. Dur de commencer la coupe dans ces conditions!

Menace sur Rio – James Patterson - Éditions l'Archipel

Et, au Brésil, quand ce ne sont pas les joueurs qui trinquent ce sont les organisateurs! Dans Menace sur Rio (Archipel, 2014, traduit de l’anglais par Sébastian Danchin) de James Patterson, Jack Morgan – le patron Private, une puissante agence de détectives – et son équipe locale assurent la sécurité de la Coupe du monde de football. Mais un un haut dirigeant de la Fifa décède après qu’on lui a innoculé le virus Hydra. Quelle drôle de mort pour un patron du foot! Et les causes de cette mort sont-elles aussi évidentes qu’on voudrait nous le faire croire?

Dans Dribble assassin (Ramsay, 2021) Emmmanuel Petit et Gilles Del Pappas choisissent comme cadre le championnat du monde 1998 à Paris. Depuis le début des qualifications, les morts s’accumulent! Y aurait-il un tueur parmi tous ces magnifiques joueurs portant fièrement le maillot de l’équipe de France? Marseille, 12 juin 1998, match d’ouverture France-Afrique du Sud. Une nouvelle victime est retrouvée dans un placard du stade Vélodrome.  La commissaire Clémentine Paccini et son adjointe, médecin légiste, Anne Legendre, doivent prendre les choses en mains!

L’Euro 2008 doit commencer dans quelques semaines . Mais les restes d’un cadavre sont découverts dans un mur du Stade de Genève. Peu après, un spectateur est empoisonné à la buvette. Le lieu est-il maudit? Peut-on maintenir les matches prévus dans le stade ? Car des joueurs d’exception sont attendus et il ne faudrait pas qu’ils soient, eux aussi, victimes d’intoxication et que l’Euro 2008 soit annulé! Fric, magouilles et politique sur fond d’Euro dans Maudit Foot ! (Slatkine, 2008) de Corinne Jacquet ! Et si un truc du même genre avrrivait à l’Euro 2021?

La violence, c’est tout pareil à la Copa Libertadores qui couronne le club de foot champion d’Amérique Latine. Dans Narco Football Club de Marc Fernandez et Jean-Christophe Rampal (Moisson Rouge, 2008). Le jour de la finale un match à haute tension va se dérouler : ce sont les équipes rivales de la frontière, les Chacals et les Coyotes, toutes deux aux mains des cartels de la drogue qui s’affronteront. Quelques heures avant le coup d’envoi, le cadavre de l’entraîneur des Chacals est retrouvé dans un terrain vague, enroulé dans un tapis. Prudence, Martinez!

La Ligue des Champions n’est pas épargnée. Scott Manson, l’entraîneur du club de football de London City, se rend à Athènes avec son équipe pour disputer leur premier match de la Ligue . Alors qu’ils se préparent à affronter l’Olympiakos, la Grèce fait face à de violentes émeutes. La température monte en ville comme dans le stade. Manson maintient ses joueurs sous surveillance étroite. Mais quand le butteur vedette du London city s’effondre sur la pelouse, Manson se demande s’il faut y voir La main de Dieu  (Philip Kerr, traduit de l’anglais par Johan-Frédérik Hel-Guedj, Editions Le Masque, 2016) !

Amazon.fr - A mort l'arbitre! - Draper, Alfred, Fitzgerald, Rosine - Livres

Et si on s’en prenait à l’arbitre, plutôt? Parce que, après tout, c’est sa faute tout ça, non? Et cela nous permettrait de relire l’incroyable roman de Alfred Draper : A mort l’arbitre (Gallimard – série noire, traduit de l’anglais par Rosine Fitzgerald, 1973) qui raconte la traque d’un arbitre de football par une bande de jeunes hooligans, coupable selon eux d’avoir provoqué la défaite de leur équipe en sifflant à tort un pénalty.

Vanity game - HJ Hampson • Éditions Liana Levi

Et les joueurs là dedans, ils en pensent quoi de leur vie dorée? On vit comment d’être sans cesse épiés par les paparazzis ou les journalistes? Ou poursuivis par des groupies prêtes à tout? Et ces supporters qui en demandent toujours plus! Comment tenir? H.J. Hampson pose la question dans Vanity game (Liana Levi,traduit de l’anglais par Fanchita Gonzalez Batlle, 2013). Mais comme le dit Beaumont Alexander, star internationale du foot, «la célébrité crée une dépendance plus forte que le crack» . Et pour cela, on peut aller très loin!

Bon, c’est pas tout ça, il y a des matches qui nous attendent! Allez les Diables rouges, on compte sur vous! (CD)

Cet article n’aurait pas pu exister sans l’inestimable travail de recensement effectué dans le dossier publié sur le site Zonerouge.fr, Le sport dans le roman policier et le polar , remis à jour le 10 mai 2021 par Lucie Merval. Merci!


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.