Le conseil polar du vendredi soir

Le conseil lecture du Festival de polar Nuit blanche du Noir pour passer une fin de semaine au pays du Matin Calme (éditions).

Pour le troisième et dernier volet des conseils coréens, on vous propose une sélection de trois thrillers inattendus. Si vous aimez les histoires de mafieux et si vous avez la nostalgique envie de retrouver un roman comme Le Parrain

(Mario Puzo, 1969) alors vous ne pourrez pas lâcher Sang chaud de Kim Un-Su, qui décrit la vie des gangs dans la grande ville portuaire de Busan située en Corée du Sud. Père Sohn règne avec mesure et diplomatie sur le quartier de Guam avec l’aide de Huisi, son lieutenant et homme de main dont l’addiction au jeu ne s’est pas calmée avec le temps. Mais Huisi entre de plein pied dans la crise de la quarantaine. Seul dans une chambre d’hôtel minable. Avec pour toute perspective des nuits passées à dilapider son argent violemment gagné au casino. Alors, Huisi décide de prendre sa vie en main. Et un solide couteau de cuisine pour régler ses comptes. Un récit percutant et parfois cynique construit presque comme une enquête. A frémir. Kim Un-Su est aussi l’auteur d’une autre plongée dans le crime organisé coréen, qui règne dans l’ombre du pouvoir, Les Planificateurs. Tout un programme!

Si vous préférez l’horreur indicible de quelques millers de bestioles qui vous courent dessus, alors vous adorerez Insectes de Minhye Zang. Le corps desséché d’une petite fille disparue depuis trois ans est découvert dans un jardin en friche. Un scarabée est retrouvé intact dans son oreille. Da-in, l’ado livreur de journaux, est suspecté: il élève des insectes dans le squat où il vit. Sa mère et sa soeur ont disparu. Les aurait-il tuées pour nourrir ses petits amis? L’ado est-il le monstre psychopathe que tout le monde imagine? Seule la mère de la fillette n’y croit pas et décide de mener sa propre enquête. Une intrigue franchement flippante mais qui grouille de suspens!

Jetaime_Riah par Park

Pour conclure, Je t’aime_Riah de Park Seo-ryon, un thriller bien dans l’air du temps qui met en scène deux soeurs aussi différentes que possible. Soua, l’aînée, est réservée et bosseuse. La plus jeune, Riah, est devenue une star des réseaux sociaux, suivies par des milliers de fans. Tout lui sourit. Et pourtant, elle se suicide. L’ainée ne peut pas admettre l’évidence et moins encore quand elle reçoit un mail anonyme lui indiquant que Riah ne s’est pas « vraiment » suicidée. Soua décide de mener sa propre enquête qui la conduit bientôt dans l’entourage du « petit copain officiel » de Riah et dans les sphères des grandes familles. Voilà un roman très contemporain qui montre l’ambiguïté de la société coréenne. (CD)

Tous ces romans sont édités au Matin calme, une maison d’édition créée en 2020 pour diffuser du polar coréen! Un initiative folle mais passionnante.

Sang chaud . Kim Un-Su. Matin Calme, 2020.  Traduit du coréen par Kyungran Choi et Lise Charrin.

Insectes . Minhye Zang. Matin Calme, 2021. Traduit du coréen par Kwon Jihyun et Rémi Delmas.

Je t’aime_Riah. Park Seo-ryon. Matin Calme, 2021. Traduit du coréen par Kyungran Choi et Delphine Bourgoin.

Vous trouverez ces livres chez votre libraire habituel, évidemment! Sinon, commandez-les sur Librel, le site des libraires francophones indépendants de Belgique.
Ce texte est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.