Conseil polar spécial Festival

Le conseil lecture du Festival Nuit blanche du Noir pour une fin de semaine où …

Plus rien ne s’oppose à ma mort (Fabrice David)

Les Festivals reçoivent régulièrement des livres par la poste. Au moment de l’ouverture du paquet,  il y a toujours  une émotion particulière : et si ce livre-là allait nous plaire vraiment ?  Ce qui frappe d’abord ici, c’est un titre étonnant, évocateur, déjà, d’un univers et qui vous impose d’ouvrir le livre. De vous mettre à lire.

Etudiante en journalisme, Louise, 21 ans, a choisi, pour son stage d’été, la Nouvelle République de Romorantin ! Elle aurait pu être acceptée par un grand quotidien dans une ville comme Aix ou Marseille, mais elle a préféré le journal régional d’une ville de province. Engoncée dans son K-way vert malgré la canicule, elle promène son crâne rasé et ses kilos en trop d’interviews sans intérêt en reportage insignifiants. Moins elle attire l’attention, mieux c’est ! Parce que, si elle se trouve ici, c’est pour forcer le regard de Jacky Deviller et se venger de ce qu’il lui a fait il y a cinq ans, quand il était le fringant et tout puissant maire d’Aix. Mais ses amis politiques ont préféré l’écarter et le placer à la mairie de Romorantin. Il y exerce un mandat d’où ne sont pas bannies les pratiques mafieuses qu’il avait déjà mises en œuvre à Aix.

Louise n’a plus rien à voir avec la blonde et lumineuse adolescente de 16 ans. Elle se détruit. Elle est suicidaire. Pourtant, quand elle sourit… Sa beauté n’échappe pas à Luc, le chauffeur de bus, qui va devenir, malgré lui, l’instrument de la vengeance de Louise. Mais ira-t-elle jusqu’au bout? Pour que plus rien ne s’oppose vraiment à la mort?

Fabrice David signe ici, sous la forme d’un roman choral, un polar très noir qui questionne, à nouveau, les pratiques politiques, le pouvoir qui corrompt, quelle que soit la forme qu’il prend, la violence faite aux femmes, les rapports parents-enfants, la solitude, l’impossible résilience. D’une écriture fluide, héritage probable de son métier de journaliste, David fait le constat d’une société en décomposition. Interpelant. (CD)

Fabrice David sera au Festival Nuit blanche du Noir le 10 novembre 2021.

Plus rien ne s’oppose à ma mort. Fabrice David. Feed Back, 2021.

Vous trouverez ce livre chez votre libraire habituel, évidemment! Sinon, commandez Plus rien ne s’oppose à ma mort sur Librel, le site des libraires francophones indépendants de Belgique.
Ce texte est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.