Conseil polar du vendredi soir

Le conseil lecture du #Festivaldepolar Nuit blanche du Noir de #Mons pour pénétrer …

Le Monde des Abberley (Robert Goddard)

Quand la tante Beatrix se fait assassiner d’un coup de chandelier, c’est une surprise pour tout le monde sauf pour elle. Elle s’y attendait, elle s’y était préparée. Colin Fairfax-Vane est arrêté quelques heures plus tard : il aurait tué Beatrix pour lui dérober son inestimable  collection de Tunbridge ware, que les policiers  retrouvent d’ailleurs sans la moindre difficulté planquée ouvertement chez lui. Colin clame son innocence mais son passé ne plaide pas pour lui. Ne faudrait-il pas plutôt chercher du côté familial ? Béatrix était la sœur du grand poète Tristram Abberley, mort en héros aux côtés des Brigades internationales pendant la guerre d’Espagne, et les droits d’auteurs générés par l’œuvre restent encore importants aujourd’hui. Ce pactole a-t-il attiré les convoitises ? Sauf que… les ouvrages tomberont dans le domaine public dans un an.

Le Monde des Abberley

Y aurait-il alors autre chose que certains, comme Maurice, le fils du poète, voudraient révéler au grand dam des autres qui préfèrent le silence? Charlotte, la nièce de Beatrix, commence, elle aussi, à douter de la culpabilité de Colin Fairfax. Elle mène sa propre enquête et découvre que la tante cachait bien son jeu et accumulait les petits et les grands secrets.  Un second meurtre vient donner un nouvel éclairage à l’affaire. Et si tout n’était que le résultat d’une vengeance ressassée pendant 50 ans ?

Robert Goddard construit ses intrigues avec la précision d’un horloger suisse de grand luxe, brode ses récits avec la délicatesse d’une dentellière, cisèle ses personnages avec le doigté de l’orfèvre et enserre son lecteur avec la patience de la pire des araignées.  Rien n’est jamais laissé au hasard ou inutile chez lui. En décrivant une famille anglaise de la  bourgeoisie aisée de la fin du XXème, il raconte l’histoire et la culture d’un siècle agité par les révolutions, les guerres civiles, les mouvements d’idées, les courants sociaux et politiques.  Comme toujours, on sort d’un roman de Goddard rassasié et comblé par les 700 pages que l’on referme à contrecœur. C’est du grand art. C’est passionnant. Et on se demande vraiment pourquoi il a fallu attendre  près de 40 ans pour que ce roman soit traduit en français ! (CD)

Le Monde des Abberley . Robert Goddard, Sonatine 2020, Poche 2021. Traduit de l’anglais par Claude Demanuelli et Jean Demanuelli.

Vous trouverez ce livre chez votre libraire habituel, évidemment! Sinon, commandez Le Monde des Abberley sur Librel, le site des libraires francophones indépendants de Belgique.
Ce texte est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.