Le conseil polar du vendredi soir

Le conseil lecture du Festivaldepolar Nuit blanche du Noir de Mons pour ceux et celles que la plongée oppresse ou qui ont

Peurs en eau profonde (Olivier Descosse)

Si, comme la chroniqueuse du jour, vous considérez que plonger en piscine relève de l’exploit olympique et si la simple idée de vous retrouver submergée d’eau vous conduit à la crise de tachycardie, alors précipitez-vous sur le roman d’Olivier Descosse car il vous donnera l’occasion de vivre vos pires cauchemars à plus de 100 mètres de profondeur, en toute sécurité dans votre fauteuil préféré.

Jean Sardi est un des meilleur tekkies ou plongeur professionnel, très connu dans le milieu pour sa maîtrise à affronter les pires dangers dans les abysses de toutes les mers du monde. Mais un jour, en opération, il perd Thomas, son équipier. Il faut le remplacer car le carnet de commande déborde d’interventions programmées. C’est Eve, la très belle rousse énigmatique, qui est embauchée. Jean est déstabilisé à la fois par la mort de Thomas et par l’attrait confus qu’il ressent pour la jeune femme. Et le sentiment de culpabilité qui l’étreint depuis des années revient en force.

Au même moment un cadavre de femme entièrement nue, couvert de morsures, le pied arraché, est repêché par un chalutier. Probablement une noyade. Probablement un accident. Mais Chloé Latour, commandante de la brigade criminelle de Marseille, doute. Envers et contre tous. Et s’il s’agissait bel et bien d’un meurtre déguisé? Pour aller jusqu’au bout de cette intuition, Chloé va devoir affronter des situations inimaginables et peut-être même « foutre en l’air ses valeurs ». Mais elle est bien décidée à ne rien abandonner pour obtenir la vérité. Aussi terrible, dérangeante et horrible soit-elle.

Dans ce roman où une constellation de femmes se partagent les rôles les plus surprenants, on découvre un monde absolument inattendu, celui de la plongée en grande profondeur qui intervient sur des chantiers industriels aussi bien que pour des laboratoires scientifiques. Et, grâce à sa parfaite connaissance des techniques et des pratiques, Descosse parvient à happer le lecteur dans cet univers que l’on pourrait croire impénétrable et quasiment ésotérique. Son écriture est très visuelle, son intrigue complexe à souhait et ses dialogues tirés au cordeau. Au fil des phrases, on sent la pulsation du sang en manque d’oxygène dans la tête, la poitrine, les tympans. Le coeur. Car Peurs en eau profonde, c’est aussi le roman de personnages en apnée dans leur vie, privés de respiration par la culpabilité ou le désir de vengeance. Oppressant. (CD)

Peurs en eau profonde. Olivier Descosse. XO éditions, 2022.

Vous trouverez ce livre chez votre libraire habituel, évidemment! Sinon, commandez Peurs en eau profonde sur Librel, le site des libraires francophones indépendants de Belgique.
Ce texte est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.