Le conseil polar du vendredi soir

Le conseil lecture du #Festivaldepolar Nuit blanche du Noir de #Mons pour une fin de semaine à suivre…

Le serveur de Brick Lane (Ajay Chowdhury)

Sur Brick Lane, à Londres, les restaurants indiens ne manquent pas et ils se livrent une guerre sans merci pour attirer le client. Mais le meilleur est sans conteste le Tandoori Knights, tenu par Saibal Chatterjee et sa  famille. Maya, la mère, est aux fourneaux et Anjoli, la fille, psychologue sans emploi, crée  des tee-shirts ornés de messages marrants, engagés ou provocateurs. Et puis il y a les serveurs et, parmi eux, Kamil Rahman arrivé de Calcutta y a 3 mois. Et qui a encore bien du mal à plier correctement les serviettes. C’est normal. A Calcutta, Kamil était flic. Débutant et prometteur. Et qui plus est… honnête ! Quand on l’avait chargé de résoudre le meurtre d’une star de Bollywood, Kamil avait cru voir sa carrière décoller. Sauf qu’il s’était approché trop près d’une vérité que personne ne voulait voir éclater. Et pour sauver sa vie il valait mieux qu’il parte prendre l’air à Brick Lane dans le restaurant de Saibal, un vieil ami de son père.

Mais quand le richissime Rakesh, un proche de Saibal, est assassiné au bord de sa piscine, l’instinct refait surface et Kamil décide de mener sa propre enquête. Qui va le conduire à de très surprenantes révélations. Sur lui-même aussi bien que sur ses proches .

Voilà un roman dépaysant à souhait, plein d’humour et qui porte un regard corrosif sur l’Inde. La corruption, la course au pouvoir ou à l’argent, les petits arrangements entre amis, la gloire éphémère qu’il faut défendre à tout prix, voilà les lois qui gèrent ce pays-monde où la vie n’a pas vraiment de valeur et où l’intégrité semble n’être qu’un leurre pour naïfs. Mais ce qui ajoute à la réussite de ce roman c’est qu’il est traversé par les parfums de curry, de curcuma de cardamome, d’oignons frits, de tandoori… Et , à la façon de Manuel Vázquez Montalbán ou de Donna Leon, Chowdhury nous régale de quelques recettes qui titillent les papilles. On sort heureux (et avec une faim de loup) de ce beau premier roman. (CD)

Le serveur de Brick Lane. Ajay Chowdhury. Éditions Liana Levi, 2021. Traduit de l’anglais (Inde) par Lise Garond.

Vous trouverez ce livre chez votre libraire habituel, évidemment! Sinon, commandez Le serveur de Brick Lane sur Librel, le site des libraires francophones indépendants de Belgique.Ce texte est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com .


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.