Le conseil lecture – Spécial Festival

Le conseil lecture du #Festivaldepolar Nuit blanche du Noir de #Mons pour une fin de semaine passer avec

Le dernier truand (Ben Choquet)

Dans une vie antérieure, Tuco était flic. Mais la mort de sa fille tant chérie l’a brisé. Sa vie a volé en éclats. Isabella, sa femme, l’a quitté. Il a sombré. L’alcool. Les squats. Les fréquentations louches. Quand il apprend la mort du Colonel, son père qu’il a mis des années à détester, il se barricade d’abord dans l’indifférence. Mais les documents laissés par le Colonel à son intention vont tout à coup le plonger dans une affaire dont il aperçoit peu  à peu les terribles – et anciennes –  ramifications, politiques, économiques et même sociales. Tuco ne peut pas rester indifférent. Il doit faire le ménage dans tout ça. Parce que ce n’est pas pour rien qu’il s’est choisi cet étrange surnom, emprunté au personnage incarné par Elli Walash, Le Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez  du célèbre film  Le Bon, la brute et le truand. Comme lui notre Tuco porte des ponchos et des chapeaux à larges bords . Comme lui, il se sent trahi et ne rêve que de vengeance .

Dans le nouveau commissariat ultra moderne  de Charleroi, la commissaire Claire Eyck reprend le boulot après la naissance de sa fille Eve. Elle se retrouve aussitôt confrontée à un tueur de pédophiles qui sévit dans le Hainaut. Et si Tuco, son ancien collègue, avait quelque chose à voir avec ces meurtres ? S’il se prenait pour un justicier comme dans les westerns ? Mais bien entendu, rien n’est simple à Charleroi. Claire et Tuco vont se retrouver embarqués dans une histoire complexe dont personne de sortira ni victorieux ni épargné.

Traversé par le fil rouge d’une surprenante culture pop, le roman de Ben Choquet présente toutes les blessures et les fêlures de l’être humain. Il se déroule dans l’étrange décor tout en camaïeux de gris et de noir d’une ville en transition, Charleroi, où l’on respecte encore les derniers truands au grand cœur et aux dérapages vertigineux. Mais, surtout, le récit se termine sur un  profond message d’espoir qui peut faire écho en chacun d’entre nous et qui rassure. (CD)

Le dernier truand. Ben Choquet. Kennes éditions. 2022

Ce texte est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com. Pour une lecture aisée, ce texte n’est pas genré.

Ben Choquet sera au Festival Nuit blanche du Noir de Mons le samedi 12 novembre 2022. 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.