Le conseil lecture du vendredi soir

Le conseil lecture du Festival Nuit blanche du Noir pour une fin de semaine à passer avec les

Les Sœurs noires (Philippe Remy-Wilkin)

Quand Raphaël a accepté ce week-end de dédicaces dans la superbe Halle aux Draps de Tournai, sa ville natale, il n’imaginait pas qu’il allait revoir Cathy, sa première petite amie, et qu’elle allait l’embarquer dans une enquête destinée à retrouver une de ses plus brillantes et attachantes élèves, Siham, disparue depuis plusieurs jours. Car Cathy est désormais à la tête de l’Athénée Bara où Raphaël et ses amis, les Mousquetaires, ont fait leurs études secondaires. Et si Raphaël accepte, c’est peut-être aussi pour retrouver les traces de son passé.

Mais, au cours de ses investigations, l’écrivain va découvrir un visage bien différent de la ville qu’il a – probablement – fantasmée, et l’étonnante personnalité de Siham, une jeune fille engagée, très cultivée, en rupture avec son milieu et sa famille, en butte aux sarcasmes et aux insidieux commérages de ses condisciples ou amoureux éconduits. Siham qui suit des cours de krav manga, sans doute pour mieux résister… Mais à quoi ? Siham, dont l’absence est prise à la légère par une police convaincue de son départ vers la Syrie pour cause d’endoctrinement… Alors, Raphaël s’entête, il veut comprendre le sens de cette disparition et retrouver celle dont l’intelligence le fascine. Et ce qu’il va découvrir sera terrifiant.

En filigrane de ce texte très (trop ?) érudit, traversé par les évocations littéraires ou cinématographiques, appuyé sur des citations et des références, ponctué par les chansons de Juliette Armanet, on découvre une ville inattendue qui fournit le contraste d’un charmant décor ancien préservé et  d’une société locale en pleine mutation dont les déchirements sont à la hauteur des souffrances individuelles. L’écriture extrêmement travaillée et poétique sert de contrepoint à l’indicible. Un ovni parmi les romans noirs mais une sorte de brillante pierre rare. (CD)

Les Soeurs noires. Philippe Remy-Wilkin. Weyrich 2022.

Vous trouverez ce livre chez votre libraire habituel, évidemment! Sinon, commandez Les Soeurs noires sur Librel, le site des libraires francophones indépendants de Belgique.Ce texte est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com . Pour une lecture aisée, ce texte n’est pas genré.

Pour rappel, demain et dimanche à la Foire du livre de Bruxelles, vous pourrez rencontrer des auteurs et autrices que le Festival Nuit blanche du Noir a déjà invités comme Ludovic Miserole, Philippe Gustin, Olivier Hecquet, Francis Groff, Agnès Dumont, Patrizio Fiorilli, Michel Claise, Patricia Hespel, Sophie Loubière, Rosalie Lowie, Salvatore Minni, … Mais il y en a une quarantaine en tout parmi lesquels Dominique Van Cotthem, Arnaud Nihoul, Solène Bakowsi, Nadine Monfils, Jack Jakoli, René Manzor ou Armel Job et bien sûr Sophie van der Stegen, Prix du Roman noir 2023 de la Foire du livre de Bruxelles et Clarence Spit, Prix des lecteurs de Club, catégorie thriller!

Et si vous écrivez du noir c’est dimanche 2 avril la date butoir pour envoyer vos textes à la seléction du Prix du Roman noir 2024 de la Foire du livre.

Toutes les infos sur www.flb.be


Une réflexion sur “Le conseil lecture du vendredi soir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.