Conseil polar du vendredi soir

Le conseil lecture du festival Nuit blanche du Noir pour une fin de semaine en forme de twist.

Te laisser partir (Clare Mackintosh)

En matière d’enquête, Clare Mackintosh sait de quoi elle parle, elle a passé douze ans dans la police. Et ça se sent. Son premier roman, Te laisser partir, traduit dans plus de 30 langues, est une totale réussite. Les auteurs de romans (et pas seulement policiers d’origine) qui ne laissent rien au hasard construisent généralement leur intrigue sur un principe (ici l’alternance des points de vue entre les personnages qui permet de passer du je au il et au tu, découvrant ainsi les significations multiples d’une même situation) et la structurent sur des moments forts qui font basculer l’imagination du lecteur. Il est absolument impossible de raconter l’histoire sous peine de briser un réel plaisir de lecture à rebondissement. Le récit commence sur un accident de la circulation, à Bristol, dans lequel le petit Jacob, 5 ans, perd la vie parce que le conducteur (ou la conductrice ?) s’enfuit sans apporter l’aide qui l’aurait sauvé. La mère, toute à l’horreur de la situation, n’a rien vu, les rares témoins n’ont saisi que des éléments inexploitables, il n’y a aucune piste et au bout de quelques mois le capitaine Ray Stevens est sommé de classer l’affaire. Mais Kate, la jeune inspectrice, s’acharne, sur son temps libre, et d’autant plus que la mère de Jacob est introuvable ! Une fois la dernière page tournée sur un ultime frisson, on comprend toute la polysémie passionnante du titre qui pouvait sembler au départ totalement niais. C’est exactement la leçon de ce roman : la plupart du temps, les apparences nous trompent ! (CD)

Un jour peut-être Clare Mackintosh au festival Nuit blanche du Noir? Les contacts sont pris!

Te laisser partir, Hachette livre Marabout 2016, Traduction de l’anglais par Mathieu Bathol.

Vous pouvez télécharger Te laisser partir  à partir de Librel, le portail numérique des libraires francophones de Belgique; il vous en coutera 14,99 euros. Téléchargement immédiat. Tous les autres romans de Clare sont là également aussi bien en français qu’en anglais!
Ou achetez la version papier chez votre libraire habituel!

Cet article est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.