D’hiver, polars enneigés et glacés

Au secours! La canicule revient!

Le meilleur moyen  d’avoir la chair de poule, froid dans le dos et les sangs gelés, c’est (en dehors du ventilo ou de la clim’) de lire un polar dans lequel les victimes vont d’une manière ou d’une autre mourir frigorifiées! Comme le festival Nuit blanche du Noir prend toujours soin de ses abonnés, nous avons sélectionné pour vous une douzaine de romans dont le titre contient l’un des mots magiques!

Glacé, le plus radical, premier roman de Bernard Minier (Prix du meilleur roman francophone au Festival Polar de Cognac 2011, Prix de l’Embouchure 2012). Un cheval  sans tête accroché à 2000 m sur la paroi gelée d’une montagne pyrénéenne. Un centre psychiatrique de haute sécurité qui abrite un tueur en série. Un flic intuitif qui ne sait pas encore qu’il va devenir le héros d’une série à très grand succès! Sous la glace, il y a plein de choses! Et d’abord le roman éponyme de Louise Penny, Sous la glace donc, ou comment se faire électrocuter en plein milieu d’un lac gelé lors d’une compétition de curling. Deuxième roman consacré aux aventures de l’inspecteur Armand Gamache. On y trouve aussi  Un cri sous la glace, l’indispensable roman de Camille Grebe dont nous avons déjà parlé sur ce blog, qui nous fait suivre trois personnages en pleine crise personnelle, à travers la ville de Stockholm, glacée et recouverte de neige. Et même La fille sous la glace, de Robert Bryndza. Comment la fille d’’un riche industriel peut-elle se retrouver dans le lac gelé du Horniman Museum de Forest Hill, ce quartier si mal famé. Un premier polar, traduit en 26 langues, qui a séduit près de deux millions de lecteurs en Angleterre et dans le monde, et qui nous fait découvrir l’inspectrice en chef Erika Foster. Enfin, Temps glaciaires de Fred Vargas que l’on ne présente plus et qui, à l’issue d’une enquête historico-fantastique stupéfiante dont elle seule a le secret, emmène Adamsberg se rafraîchir en Islande!

Si vous préférez laisser la glace pour vos cocktails ou vos desserts, optez pour la neige, plus douce, plus feutrée mais tout aussi tueuse. Vous ne pourrez pas lâcher Le Bonhomme de neige de Jo Nesbø, la septième enquête de l’inspecteur Harry Hole, alcoolique en repentance et complètement givré, qui va poursuivre un tueur en série, lequel s’en prend aux jeunes mères de famille d’Oslo, en signant ses crimes d’effrayants bonshommes de neige.  Pour vous glacer d’effroi à coup sûr.  Vous trouverez certainement aussi beaucoup de fraîcheur sordide avec Quand la neige danse de Sonja Delzongle, où les disparitions d’enfants se succèdent à Crystal Lake, une petite ville tranquille, proche de Chicago. Le froid glacial, le blizzard et le neige forment le décor dans lequel Hanah Baxter, la profileuse au pendule, va remuer les secrets enfouis sous le pur décor blanc ouaté. Pas loin de là, à Algonquin Bay en Ontario, dans le roman de Giles Blunt Quarante mots pour la neige, on retrouve une adolescente, disparue depuis quelques mois, enserrée dans un cercueil de glace! John Cardinal et Lise Delorme, deux enquêteurs de la police de la ville vont devoir poursuivre un tueur en série à travers les paysages lunaires et glacés de leur région.  Le titre fait allusion au peuple Inuit qui possède 40 mots pour définir la neige! Après ça, le titre de Danya Kukafka, Dans la neige, passerait presque pour réducteur. Cette fois, c’est au Colorado que l’on retrouve le corps de Lucinda recouverte de flocons. Autour de cette mort, Kukafka construit un roman choral où l’ennemie intime, l’amoureux transi et le flic chargé de l’enquête vont faire se croiser leurs points de vue sur cette Linda un peu trop jolie. Un premier roman en forme de coup de maître, là encore!

La glace et la neige, c’est trop vous? Vous pourriez juste vous contenter d’être déjà en hiver? Méfiez-vous, l’hiver c’est la saison des frissons garantis. Par exemple dans Hiver de Mons Kallentoft, nous sommes en février, à Ostergötland, lors de l’un des hivers des plus froids que la Suède ait connus. Malin Fors et ses collègues de la police criminelle trouvent un cadavre pendu à une branche d’arbre, prête à se rompre sur les flics! Les ennuis ne font que commencer. Premier tome de la passionnante et originale série consacrée aux saisons de Malin Fors. Si le climat se réchauffe encore, il n’est pas impossible que le titre du roman de Åke Edwardson, Le dernier hiver, devienne prophétique. Ultime épisode de l’excellente et élégante série des aventures du commissaire Winter et de ses collègues de la police de Göteborg, dont le succès international s’est traduit par des séries télé et des films. Pour prolonger le plaisir. Enfin, last mais certainement pas least, le grand favori, Arnaldur Indridasson nous émeut dans Hiver arctique avec ce garçonnet de 12 ans, d’origine thaïlandaise, couché dans la neige au pied de l’immeuble de la banlieue de Reykjavik, mort. Le commissaire Erlendur Sveinsson et son équipe n’ont aucun indice et vont devoir explorer tous les préjugés contre les émigrés. On n’oubliera pas le remarquable Hiver Rouge de Dan Smith qui situe dans la Russie de 1920 ravagée par la guerre civile, l’enquête désespérée de Nicolaï Levistski sur le massacre de son village.

Et pour en finir une bonne fois pour toutes avec la canicule, mettez-vous en Hypothermie avec le même Arnaldur! Dans ce sixième roman, Erlendur voudrait se reposer, oublier, et  il en est incapable. Et, seul contre tous, il se met à enquêter sur la mort d’une femme retrouvée pendue. Comme l’écrit Martine Lava, (Télérame n°3137), Arnaldur Indridason écrit le chaud et le froid, les amours déchues, les errances métaphysiques, la culpabilité, l’impossible deuil, et donne encore et toujours le frisson avec Hypothermie, roman des ténèbres. Excatement ce dont vous aviez besoin! (CD)

 

  1. Glacé, Bernard Minier, XO éditions 2011, Pocket 2012.
  2. Sous la glace, Louise Penny, Actes Sud Actes noirs 2011, Babel noir 2013. Traduit de l’anglais (Canada) par Michel Saint-Germain
  3. Un cri sous la glace, Camilla Grebe. Calmann-Levy 2017 et Le livre de poche 2018. Traduit du suédois par Anna Postel.
  4. La fille sous la glace, Robert Bryndza. Belfond Noir 2018,  Pocket 2019. Traduit de l’anglais par Véronique Roland.
  5. Temps glaciaires, Fred Vargas. Flammarion 2015 et J’ai lu 2016.
  6. Le bonhomme de neige, Jo Nesbø. Collection Série Noire, Thrillers, Gallimard 2008 et Folio policier 2012. Traduit du norvégien par Alex Fouillet .
  7. Quand la neige danse, Sonja Delzongle. Éditions Denoël 2016 et Folio policier 2017.
  8. Quarante mots pour la neige, Giles Blunt. Éditions du Masque, 2003 et Pocket 2005. Traduit de l’anglais (Canada) par Philippe Rouard.
  9. Dans la neige, Danya Kukafka. Sonatine 2019.  Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Claude et Jean Demanuelli.
  10. Hiver, Mons Kallentoft. Le Serpent à Plumes, collection Serpent Noir 2009 et  Points 2011. Traduit du  suédois par  Max Stadler et Lucile Clauss
  11. Le dernier hiver, Åke Edwardson. J.-C. Lattès 2010 et 10/18 2011. Traduit du suédois par Marie-Hélène Archambeaud
  12. Hiver Arctique, Arnaldur Indridasson. Métailié 2009 et Points 2010. Hypothermie, Métailié 2010 et Points 2011. Traduits de l’islandais par Eric Boury.
  13. (parce que 13 à la douzaine!) Hiver rouge, Dan Smith Cherche Midi 2015 et 10/18 2016. Traduit de l’anglais par Caroline Nicolas.

Vous pouvez télécharger tous ces ouvrages à partir de Librel, le portail numérique des libraires francophones de Belgique. Téléchargement immédiat.
Ou achetez la version papier chez votre libraire habituel!

Cet article est soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à inculq@gmail.com

Photos InCulQ

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.